Tel: +33 676 17 40 71

Avr
22

Pourquoi ce test ?

C’est à l’occasion d’une recherche et de l’indication d’un ami que j’ai découvert que Saal digital recherchait des testeurs de leur livre Photo de la gamme « Professsional Line ».

Le Deal :

En échange d’une publication en mal ou en bien de leur livre, à mon libre choix, je bénéficie d’une réduction sans autre condition de 100€. Je leur ai donc proposer mon avis, ce qu’ils ont accepté.

Le contenu :

Je recherchais une façon de garder à long terme le contenu d’un voyage photographique en Islande que j’ai effectué récemment en compagnie de mon ami Gregory ( Lien ICI ). Je recherchais aussi l’idée de laisser une petite dédicace à ma fille quand elle découvrira ce livre plus tard … J’ai donc décidé d’y coucher quelques photos de mon voyage, choisi parmi plus de trois mille déclenchements.

Choix du support :

Dimensions du livre :

Saal Digital propose les formats suivant :

  1. Carré
    • 21*21 cm
    • 30*30 cm
  2. Portrait
    • 22*30 cm
  3. Paysage
    • 30*21 cm
    • 40*30 cm
( Capture d’écran SAAL DIGITAL ).

Mon choix s’est porté sur le format Paysage Professional Line en 30*21 cm, permettant de réaliser un livre de format conséquent mais pas trop en taille, et suffisamment épais en profitant de la petite ristourne dans l’édition de mon livre photo.

Papier Photo :

Le livre Professional Line de Saal Digital en format paysage 30*21 cm est proposé en plusieurs finitions. Il s’agit des supports suivant :

  1. Papier photo brillant, Papier qui conviendrait particulièrement aux photos de couleurs vives, et qui nous promet les qualités comme la brillance, la profondeurs des couleurs très lumineuses. Pour moi le brillant, c’est pour ceux qui n’aiment pas leurs photos et qui veulent les cacher derrière des éléments gênant. Il n’y a rien de plus désagréable que d’être gêner par des reflets quand on observe des oeuvres ou simplement ses souvenirs. Mais si vous aimez ce genre de rendu … libre à vous.
  2. Papier photo mat. J’aime le mat, mais pas celui des tirages de laboratoire accessible avec un papier plat sans personnalité. C’est pour cela que je n’ai pas choisi ce papier. Allez voir le compte rendu de Greg de son test, c’est ce papier qu’il a choisit. Il est censé résister aux empreintes de doigts ( contrairement au brillant ), avoir un aspect haute qualité ( j’en doute car je ne tire que sur papier d’art et il y a un vrai gap entre ces papiers et ce livre ), et une reproduction optimale des couleurs. C’est surement cet argument qui a attiré mon ami dans le choix de ce support.
  3. Papier Impression Mat. Il devrait être un peu plus texturé, mais j’ai peur du rendu du dégradé des noirs sur ce genre de papier. Je tente donc ce papier. Souhaitez moi bonne chance….
  4. Papier « Impression Artistique ». Saal nous assure une impression de haute qualité ( qu’est ce que ça veut dire …Impression par encre pigmentaire, colorants ? ) et sur un papier texturé. Les impressions que je vends sont réalisés sur 6 papiers différents aux textures particulières choisies en fonction de la photo sa taille et son rendu. Une texture de papier ne va pas avec toutes les photos. L’aperçu de la texture de ce papier « Impression Artisitique » de Saal Digital ne le rendait à mon avis pas compatible avec mes photos ni la taille de mon livre photo.

J’ai donc choisi le « Papier Impression Mat ».

Profil d’impression et Softproofing.

Qu’est ce que sont les profils d’impression et le soft-proofing. ?

Ces profils d’impression permettent à l’utilisateur avancé dans le traitement d’image de simuler le rendu photos sur le support de son choix et d’adapter le développement de sa photo pour avoir le rendu final désiré en compensant les caractéristiques du papier sur lequel l’image est imprimé.

En effet, chaque papier est plus ou moins blanc , chaud ( vers le jaune ) ou froid ( plus vers le bleu ). Les couleurs ne sont donc pas toujours respectées. D’autre part, des papiers enterrent les teintes sombres dans un noir non illuminant.

C’est donc tout l’intérêt de réaliser un softproofing.

Vous trouverez les profils d’impression de Saal digital sur cette page .

Mon choix :

La gamme Professional Line de Saal Digital peut en effet s’adresser à des professionnel de l’image mais aussi aux particulier lambda. C’est dans cet esprit que j’ai commandé mon livre. Ainsi, je n’ai pas réalisé de softproofing. Mais contrairement à l’utilisateur lambda je travaille sur écran graphique calibré. Je verrai donc si le support choisi ( « Papier Impression mat » ) est suffisamment fidèle pour le conseiller à tout à chacun.

En option avec le livre : Couverture et coffret.

Couverture

Saal nous offre la possibilité d’une couverture en verre acrylique imprimée et une bordure dite cuir d’une part ou une couverture uniquement en lin ou cuir pour 5 euros de moins.

J’ai choisi : La couverture verre acrylique et cuir ardoise avec effet bois.

Coffret Cadeau.

J’ai choisi un coffret cadeau d’aspect cuir noir pour un supplément théorique de 45€. J’avais la possibilité de ne pas en prendre ou de choisir un autre en cuir blanc, en lin et cuir noir ou enfin un en lin naturel et cuir blanc.

Interface Saal digital

Deux possibilités pour l’utilisateur, soit l’utilisation de gabarit fournit dans Photoshop , soit utiliser le logiciel propriétaire.

J’ai choisi d’utiliser le logiciel saal comme pour le grand publique. Son utilisation est assez user friendly quand vous avez compris qu’il utilise des calques pour gérer la superposition, le chevauchement d’éléments comme le texte et l’arrière plan. Votre texte disparait, il suffit de le mettre en avant ( sur le haut de la pile ) et il réapparait. 😉 Il ressemble à l’adaptation du célèbre logiciel libre de publication.

L’interface est donc assez facile et user friendly .

Délais de fabrication et livraison :

J’ai commandé ce livre le 9 décembre 2019 en Allemagne, il m’est parvenu en France à Clermontferrand le 17/12/2019 soit en 8 jours. Le délai me parait donc raisonnable.

Emballage et protection .

Le livre est dans un carton spécialement prévu pour ce genre d’envoi. Vous noterez au passage que le carton d’emballage du livre photo est bon état même si il a été visiblement malmené par les transporteurs.

Unboxing ou déballage du livre photo Professional Line de Saal Digital

Emballage Postal – Le colis

L’emballage postal s’est avéré être suffisant : Le contenu n’a souffert d’aucun choc. C’est donc ici un bon point.

Le contenu.

A l’ouverture du colis, nous découvrons le livre emballé dans un sac molleton de protection de couleur blanche. Nous sommes donc en appétit pour la suite, et c’est là que le bas blesse …

Le coffret cadeau

L’aspect extérieur cuir est agréable visuellement, même si ce « cuir » n’est pas du Vuitton, ce qui est confirmé au toucher. Nous l’ouvrons comme nous pourrions tourner la première page d’une couverture. Se dévoile alors à nous notre fameux livre que nous pouvons sortir du coffret grâce au ruban noir du plus bel effet.

Capture d’écran du logiciel Saal Digital

Alors c’est beau ? Oui mais le montage d’un coin du livre est juste … raté, horrible, une horreur, inacceptable pour cet option « Coffret cadeau » facturé 45€. Je vais demander à Saal digital de revoir le contrôle qualité de ce coté là.

En dehors de ce défaut, peut-on le conseiller pour nos clients ou pour nous même. Oui sans soucis. Mais j’aurais aimé pouvoir plus personnalisé ce coffret, avec une impression soit sur la page 1 du coffret, et / ou soit sur la tranche, avec une belle typographie pour bien le voir dans une vitrine.

Le livre :

La couverture

J’ai choisi la couverture Verre acrylique + cuir. Mon choix en « cuir » s’était porté sur le cuir « ardoise effet bois » qui prend une parti de la couverture, la tranche et la page 4 de couverture. C’est du plus bel effet, je recommande.

La photo contrecollé derrière le verre acrylique donne un look vraiment différent à votre livre. Et dans mon cas de couverture je recommande aussi. Bref le 5 euros de cette option valent le coup.

Cependant, J’ai un gros hic concernant la photo de la couverture, me faisant peur pour la suite. Est-ce que Saal digital a utilisé le même papier photo pour la couverture ? Aurais-je ce rendu sur mes autres photos ? Ai-je fait la grossière erreur de ne pas Softproofer mes photos avant envoi ? En effet, la profondeur des noirs semble totalement débouchée. Est-ce le papier qui manque de profondeur dans les noirs ? Nous verrons que pas seulement.

Voyez ci-dessous la différence entre la capture d’écran sur écran graphique calibré ( un EIZO ) et la photo de couverture réalisé avec un appareil photo ayant aussi un profil calibré pour restituer les vrais couleurs et luminosité des scènes capturées.

Capture d’écran graphique calibré de la couverture sous le logiciel Saal Digital

Notez non seulement les noirs mais aussi le contraste dans les verts.

Regardez maintenant la photo prise ci dessous ….

Donc : Copie à revoir … concernant la colorimétrie de l’impression.

NB : Toutes les photos ont été envoyées sous un profil sRGB.

Le livre Professional Line de Saal Digital

L’ouverture se fait à plat, ce qui est un plus.

Le papier dit « Papier Impression Mat » n’est pas mat. Il est d’aspect satiné. Il ne laisse certes pas de trace de doigt, et il est quasiment sans reflet. L’épaisseur est respectable mais il peut y avoir une certaine transparence entre deux pages à la lumière. On pourrait conseiller à Saal de glisser une feuille noir entre le deux pages collées deux à deux.

Le rendu des photos est clair, même un peu débouché ne rendant pas la profondeur attendu dans les zones sombres, dans quasiment toutes les valeurs de luminosités ; mais il est aussi agréable. Les couleurs sont légèrement saturées comparativement au contenu de mes photos. Il s’agit donc belle et bien d’une colorimétrie pouvant satisfaire le grand public. L’artiste devra à mon avis se diriger vers un autre papier.

Un GROS point noir maintenant : La qualité de fabrication. En effet les coupes réalisées en fond perdu ne sont pas droites !!!. Il existe un écart d’un demi centimètre entre le bord de la page de gauche et le bord de la page de droite. Ainsi la mer se vide, les horizons sont penchés et les personnages manquent de perdre leur équilibre. On aperçoit même des repères blancs ( sur fond noir, la boulette !! ) sur le bord de certaines pages. A REVOIR !!

En Vidéo :

Retrouvez sur ma chaine youtube, la vidéo du « unboxing » ou déballage en français du livre Saal Digital de la Professional Line à cette adresse.

Le unboxing test du livre Profesional Line de Saal Digital.

Le bilan

Saal Digital à travers sa gamme Professional Line tente un placement haut de gamme. Cependant la qualité ( au sens propre de la qualité », reproductibilité ) n’est pas atteinte. En effet, il existe trop de petits détails de mauvaise finition que le professionnel et le client lambda repèrent rapidement. Un enfant de 10 ans feuilletant le livre m’a dit que je ne pouvais pas vendre cet exemplaire avec ces défauts qu’il avait lui-même repéré, même si ce livre ne sera dans cet essai jamais vendu au public.

On rajoutera d’autres points négatifs comme la colorimétrie la profondeur et le contraste de ce papier dit mat.

Donc si Saal digital améliore la qualité de son produit, je peux tout à fait recommander ce produit au grand public, mais je choisirais tout de même un autre papier. Je n’aime pas le brillant mais j’aimerais tout de même tester ce support.

Le Logiciel Saal Digital une fois compris son fonctionnement est assez user friendly, à savoir accessible à chacun en ne voulant pas perdre de temps. Le professionnel devra softproofer toutes ses photos pour un rendu le plus précis possible, et éventuellement éditer ce livre sous la célèbre suite de développement et de manipulation informatique payante par Abonnement (ce qui représente un manque de productivité certain et donc une augmentation de tarif pour le client final).

About the Author
Franck MAILLET, Auteur Photographe, Membre du Collectif "Artverne Photographes", Président des APCA à Clermont-ferrand en Auvergne, Chasseur de lumière et de contrastes, je réalise votre photographie coup de coeur. Tirages et droits disponible

Leave a Reply

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.